Rechercher

Les labels RSE : Mettre en valeur les engagements de son entreprise

La Responsabilité Sociale des Entreprises, dite RSE, est désormais au cœur des stratégies de toutes les entreprises. Une politique RSE au sein d’une entreprise consiste à placer les enjeux du développement durable au cœur de sa stratégie, afin de répondre aux défis environnementaux, sociaux et sociétaux.

Depuis plusieurs années, de nombreux labels et normes ont vu le jour pour permettre aux entreprises de mettre en valeur leurs engagements et l’impact de leurs actions.


Pourquoi se faire labelliser ?


L’obtention d’un label est un moyen pour les entreprises de légitimer leurs engagements en la matière. Les labels représentent plusieurs avantages pour les entreprises qui les obtiennent :

- Les labels permettent aux entreprises de bénéficier d’un accompagnement dans leur démarche RSE.

- Cela permet de disposer d’un outil de communication fort pour mettre en valeur sa démarche auprès des différentes parties prenantes.

- Un label permet de crédibiliser la démarche de l’organisation.

- Cela permet d’appartenir à une communauté partageant des valeurs communes.


La norme ISO 26000 c’est quoi ?


Impossible de parler RSE sans évoquer la norme ISO 26000. Les principaux labels se reposent généralement dessus.

Cette norme créée par l’Organisation Internationale de la Normalisation ne donne pas lieu à une certification, mais sert de cadre et de guide managérial pour les entreprises qui souhaitent se lancer dans une démarche RSE. Elle définit comment les organisations peuvent et doivent contribuer au développement durable.



Quels sont les principaux labels ?


Les labels RSE sont très nombreux, il en existe de toute sorte, pour toute taille d’entreprise et tout type d’activité. On compte aujourd’hui, en France, une quarantaine de labels qu’on peut réunir en différentes catégories :

Les labels généralistes Français :


Les labels généraux évaluent la démarche RSE de l’entreprise dans sa globalité à la fois au niveau social et environnemental.

Le label engagé RSE :

Ce label a été créé par L’Afnor (Association française de normalisation). Il compte à ce jour près de 170 entreprises certifiées. Son principal objectif est d’évaluer le degré d’application de la norme ISO 26000 au sein des entreprises. Le Label Engagé RSE est principalement utilisé dans les grandes entreprises.


Le Label Lucie :

Ce label s’appuie sur la norme ISO 26000. Un peu plus de 300 entreprises sont labellisées par le Label Lucie. Leur objectif est de permettre à tous d’intégrer simplement le développement durable au cœur de sa stratégie d’entreprise quelle que soit l’activité, les ressources ou encore le niveau de l’entreprise.


Les labels généralistes internationaux :

Le label Bcorp :

Ce label fondé au Etats-Unis en 2006 et lancé en France en 2015 a pour objectif de certifier les entreprises qui intègrent dans leur modèle des objectifs sociaux, sociétaux et environnementaux. Aujourd’hui, près de 3400 entreprises sont certifiées B Corp à travers le monde.



Le Label UN Global Compact:

Créé en 2000 par les Nations Unies, le Global Compact est un pacte constitué de 10 principes fondamentaux axés autour de 4 thématiques : Le respect des droits humains, des normes internationales de travail, de l’environnement et de la lutte contre la corruption.


En plus de ces labels généralistes, il existe aussi une multitude de labels RSE plus spécifiques :


Les labels thématiques : Ils ne concernent qu’une seule partie de la RSE, par exemple, les thématiques sociales, l’égalité dans le recrutement, une thématique environnementale, etc.


Les labels sectoriels : Ces labels s’adressent à des secteurs définis. Ils sont pointus et représentent des normes applicables à une activité spécifique.


Pour choisir son label, il est important de d’abord identifier les objectifs de l’entreprise, de bien connaître sa démarche et de savoir quelles sont les actions que l’on souhaite mettre en lumière.

Chez auum, on aime les entreprises qui s’engagent et on vous propose de vous engager à nos côtés dans la lutte contre l’usage unique en rejoignant notre communauté d’entreprises : Le cercle des 112.

23 vues0 commentaire