Rechercher

Hygiène et nettoyage en entreprise : Pourquoi devriez-vous laver votre mug après chaque utilisation

Plus que jamais, la pandémie a placé l’hygiène au centre des préoccupations. Si après deux ans et demi le monde du travail est presque retourné à la normale, certaines inquiétudes persistent. Une étude menée par Onet et Ipsos en 2021, indique que pour près de 60% des collaborateurs, fréquenter les espaces partagés en entreprise depuis le COVID constitue encore une source d’inquiétude ! En effet, les surfaces et objets non ou mal nettoyés peuvent favoriser la prolifération des bactéries.


Pour continuer sur la thématique de l’hygiène et du nettoyage en entreprise nous vous proposons une suite à notre précédent article sur l’usage du lave-vaisselle avec, cette fois-ci, un focus sur les mugs. Utilisés quotidiennement par de nombreux salariés, les mugs mal nettoyés, sont bien souvent source de contamination.



Hygiène et mugs : bien nettoyer son mug en entreprise


Votre mug : un vrai nid à bactérie ?


Saviez-vous que votre mug, s’il n’est pas correctement nettoyé, pouvait être un vrai nid à bactéries ?


On a tous déjà connu cette situation : c’est l’heure de votre pause-café et vous vous rendez dans votre espace de pause. Là, une mauvaise surprise vous attend : aucun mug propre disponible. A la place, une montagne de contenants sales est empilée dans l’évier.



Pile de vaisselle sale entassée dans les éviers en entreprise

Les mugs, restés entassés plusieurs jours sans être lavés, deviennent des nids à bactéries. Les résidus de boissons sèchent et s’incrustent sur les parois du contenant. Si bien qu’un simple nettoyage ne parvient pas toujours à éliminer la totalité de l’encrassement. Une étude réalisée aux Etats-Unis en 2016 indiquait que 90% des mugs de bureau sont contaminés par des germes qui peuvent être dangereux pour la santé. Une statistique qui fait froid dans le dos !


En réalité, le problème vient souvent des méthodes de nettoyage associées qui sont généralement peu adaptées et mal réalisées. La vaisselle est une corvée et nombreux sont les salariés qui remettent cette tâche à plus tard ou se contentent d’un simple rinçage. De plus, les éponges, grattoirs et torchons utilisés par tous les collaborateurs sont très fréquemment sales et donc sources de contamination. Résultat : un nettoyage souvent mal effectué qui ne suffit pas à éliminer tous les germes.


Aussi, si certains collaborateurs possèdent leur propre mug, dans de nombreuses entreprises, ceux-ci sont en libre-service. Ainsi, un mug mal nettoyé peut favoriser la propagation des virus entre les collaborateurs.


Comment bien nettoyer son mug pour éliminer toutes les bactéries ?


Mais alors, quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour bien nettoyer son mug et limiter la propagation des germes ?


Comment bien nettoyer son mug ?


Bien sûr, avant de pouvoir parler de désinfection, il faut savoir parler de nettoyage. En effet, les salissures présentes sur la surface de votre mug offrent un abri de choix aux micro-organismes qui, en s’agglomérant, forment ce qu’on appelle un biofilm. Un traitement peu efficace ne s’attaque donc qu’à la couche superficielle de micro-organismes et ne permet pas de retirer la totalité du biofilm.


Pour obtenir un nettoyage optimal et ainsi éliminer les virus, germes et bactéries, il existe de nombreuses techniques, qui reposent toutes sur la combinaison de quatre facteurs. Ces quatre facteurs sont, d’après la théorie de Sinner :


· La température, pour aider à décrocher les salissures.

· Une action mécanique comme les frottements d’une éponge.

· La capture de la salissure par la chimie.

· La durée pendant laquelle le traitement de nettoyage est appliqué.


Quand vous faites la vaisselle, pour que l’action soit efficace, vous devez frotter votre mug avec une éponge pleine de liquide vaisselle mélangée à de l’eau chaude et ce, pendant un certain temps. Mais même en respectant toutes les conditions requises pour un nettoyage efficace ce type de méthode n’élimine pas les micro-organismes les plus tenaces … Sans parler d’un simple rinçage à l’eau ! Alors, comment on fait pour s’assurer que le mug utilisé a correctement été nettoyé et permettre une réutilisation sans danger ?


Pour traiter correctement cette question, essayons d’abord de comprendre en quoi consiste réellement la désinfection.


La désinfection


La désinfection est une action visant à détruire et/ou inactiver l’ensemble des micro-organismes présents sur une surface.


En réalité, il existe plusieurs niveaux de désinfection. Pour définir le niveau de désinfection atteint, on calcule le niveau de réduction des micro-organismes. Celui-ci est comptabilisé en log. Chaque niveau de log représente un pourcentage d’élimination de cette charge. Autrement dit, avec un log 1, c’est 90% des micro-organismes qui sont éliminés, avec un log 2, c’est 99% et ainsi de suite. Ces chiffres peuvent paraître quelque peu abstraits, mais ils ont bel et bien une signification pratique. Ainsi, le log 2 correspond à un nettoyage au savon tout à fait ordinaire, celui que vous réalisez lorsque vous nettoyez votre mug à la main. Les bonnes pratiques industrielles (agroalimentaires, notamment) requièrent souvent des logs 4 ou 5. Le milieu médical, lui peut aller à des exigences de log 7 ou 8 ! On parle alors de stérilisation.


Comment est calculée cette diminution ? Grâce à une méthode toute simple : le comptage ! S’il paraît un peu long et monotone de compter un micro-organisme après l’autre au microscope, les scientifiques ont développé une unité permettant de contourner cette difficulté : l’UFC, c’est-à-dire une Unité Formant Colonie. Ce sont donc le nombre de colonies de micro-organismes qui sont comptabilisées par ce moyen. Ainsi, pour mesurer l’efficacité d’un traitement, les scientifiques comparent le nombre de colonies présentent sur une surface avant le nettoyage et la quantité restante après application du traitement.


Auum-S : la solution de nettoyage alternative aux mugs


Pour pallier les problématiques de nettoyages induites par l’utilisation des mugs, auum a développé la machine auum-S. Une technologie de nettoyage brevetée, innovante et écologique.


Lave-verre compact et innovant : auum-S

Une désinfection à 140°c


La machine auum-S permet de nettoyer efficacement et désinfecter les verres des collaborateurs. Pour cela, elle utilise un principe relativement proche de celui de l’étuve, utilisé en milieu hospitalier pour stériliser des outils médicaux et chirurgicaux. Il s’agit d’enfermer de la vapeur d’eau dans une enceinte pour éviter sa dissipation dans l’atmosphère, afin d’obtenir un choc thermique fatal aux micro-organismes. En effet, la vapeur d’eau possède une haute densité énergétique. Cela signifie qu’elle délivre aux micro-organismes une grande quantité de chaleur en un temps très court et à une température élevée. Ce concept permet de nettoyer et désinfecter sans aucun savon ou autre produit chimique.


La vapeur utilisée dans la auum-S est portée à 3 bars avant d’être projetée sur le verre. C’est cette forte pression qui lui procure une forte capacité d’impact. L’eau qui forme cette vapeur se condense alors sur le verre et permet d’éliminer les salissures décollées par le choc en les entraînant avec elle.


Afin d’évaluer les performances de la auum-S, auum a fait le choix de confier ces essais à un laboratoire indépendant. Les tests ont eu lieu avec les bactéries Escherichia Coli et Staphylococcus Aureus, connues pour être pour être plus résistantes que les virus, et très représentatives du monde bactérien. Tous les tests ont montré une efficacité désinfectante sur le verre supérieure à un log 5 ce qui signifie que plus de 99,999% des micro-organismes sont éliminés.


Un nettoyage simple et ludique


Là où la vaisselle à la main est perçue comme une tâche rébarbative, la auum-S permet nettoyage rapide est ludique. Intuitive, il suffit de déposer son verre sale dans la machine, et le nettoyage s’effectue tout seul. En quelques secondes, le verre est lavé et désinfecté, il ressort propre et prêt à l’emploi. Avec auum, fini la corvée du nettoyage, un seul geste suffit.


Demander un devis rapide et gratuit

32 vues0 commentaire