Notre impact environnemental

Analyse environnementale
des différents gobelets et alternatives

Quelle solution
a le plus faible impact environnemental ? 

Avec plus de 1,6 milliard de tasses de café consommées par jour mondialement, le choix du contenant dans lequel on le boit peut avoir un impact important sur notre planète notamment lorsqu’on fait le mauvais choix !

Cette étude a pour but de comparer chaque solution en prenant en compte la totalité de leur cycle de vie, depuis leur production jusqu'à leur fin de vie. Nous avons retenu 3 critères principaux pour avoir la comparaison la plus pertinente possible : ​

consommation d'énergie
impact carbonne
consommation d'eau

La consommation

d'énergie non renouvelable (en MJ)

L'impact carbone :

l'émissions de gaz

à effet de serre

(en kg CO2 eq)

La consommation

d'eau (en L)

Comparaison de la consommation d'énergie (en MJ)

Le cadre déterminé pour cette étude est le suivant : 

150 collaborateurs qui consomment 3 boissons par jour sur un an, soit 99 450 boissons au total

Nous avons comparé dans cette étude :

Les gobelets jetables en plastique

(même si ces derniers sont interdits

depuis le 1er Janvier 2020 avec la loi Egalim)

Les mugs avec 2 moyens de nettoyage qui sont le lave-vaisselle et l’éponge

Les gobelets réutilisables en plastique dur

Les gobelets cartons biodégradables en cellulose de bois et PLA

Les gobelets compostables en PLA

Les verres auum by Bodum nettoyés par la machine auum-S

Les résultats chiffrés

Comparaison des émissions
de gaz à effet de serre (en kg CO2 eq.)

Comparaison des emissions de gaz à effet de serre auum-s

Dans le cas d'utilisation choisi des 99 450 boissons consommées sur une année, l'impact carbone de chaque solution a été calculé sur chacune des phases de vie du produit. La phase d'utilisation n'apparaît pas car non émettrice de gaz à effet de serre.

La différence d'impact entre les solutions réutilisables et celles à usage unique est flagrante. Elle s'explique par le nombre de réutilisation : plus un même contenant est utilisé, plus l'impact venant de sa production et de sa fin de vie est réduit. En effet, pour le même cas d'utilisations, on passe de 99 450 gobelets jetables nécessaires à simplement 150 verres (1 par collaborateur) dans le cas d'une solution réutilisable. 

En revanche, la réutilisation implique un nettoyage régulier, qui peut avoir des répercutions sur la consommation d'eau et d'énergie (voir graphes suivants).

Comparaison de la consommation d'eau (en litres)

Comparaison consommation d'eau auum-S

Dans le cas des solutions jetables, la consommation d'eau vient uniquement de la production du gobelet. Sur une année, cela représente donc des quantité astronomiques d'eau qui peuvent être facilement économisées grâce au réutilisable. Néanmoins, la consommation est cette fois intimement liée à la solution de nettoyage choisie : laver son mug au robinet est ainsi 9 fois plus demandeur en eau que lorsqu'il est nettoyé au lave-vaisselle. 

C'est ici que ce fait la grande différence entre auum et les autres alternatives.

La solution de nettoyage auum a été spécifiquement conçue pour laver un seul type de verre et ainsi être capable d'optimiser au maximum le cycle de lavage et limiter la consommation d'eau à son strict minimum. Avec une auum-S, c'est donc 20 000 Litres d'économisés par rapport à un nettoyage au lave-vaisselle. 

 

D'autres paramètres n'ont pas pu être pris en compte dans cette étude mais restent tout aussi réels. Il est donc important de noter que le nettoyage d'un mug ou d'un gobelet réutilisable demande d'importantes quantité de savons (environ 80 kg sur l'année), là où la solution auum ne demande aucun produit chimiques. 

Cas des gobelets compostables : 

S'il était encore possible de croire au caractère écologique des gobelets compostables, il faut réaliser qu'en plus de se classer bon dernier sur chacun des critères, sa fin de vie est loin d'être aussi écologique qu'il n'y paraît.

En réalité, le gobelet n'est pas récupéré par la filière de compostage et finit donc enfoui ou incinéré comme les gobelets plastique ou carton. 

Par ailleurs, même s'il était effectivement composté en fin de vie, son impact resterait plus important que les autres solutions existantes. 

Comparaison consommation d'énergie auum-S

Tout comme dans l'étude sur la consommation d'eau, l'impact des solutions jetables provient uniquement de leur production et de leur fin de vie. Les procédés de thermoformage pour la fabrication des gobelets est en effet assez consommateur d'énergie. 

Pour les solutions réutilisables, c'est la phase d'utilisation et de nettoyage qui demande le plus d'énergie. 

Le lavage du mug au robinet ne demande que l'énergie du collaborateur qui se donne le mal de nettoyer son mug, au prix d'une explosion de la consommation d'eau. 

Pollution atmosphérique
Pollution plastique
Pollution plage

Comparatif des solutions et leurs impacts

(en Litre)

(en kg eq. CO2)

(en MJ)

Consommation d'eau

Impact carbone

Impact énergétique

Gobelet plastique

Gobelet jetable plastique

27 x plus

43 x plus

2,5 x plus

Gobelet carton

Gobelet jetable carton

15 x plus

58 x plus

76 x plus

Gobelet compostable

Gobelet jetable compostable

29 x plus

59 x plus

325 x plus

Gobelet réutilisable

Gobelet réutilisable

55 x plus

31 x moins

12 x plus

Mug

Mug

Solution Mug comparée avec 2 types de nettoyage

Lave-vaisselle

Lave-vaisselle

55 x plus

2,6 x plus

12 x plus

Robinet

Lavage à la main

2,6 x plus

150 x plus

étude réalisée vs. le verre auum by bodum combinée à la machine de nettoyage auum-S ne consommant que 4wh/cycle et 2 cl d'eau. Retrouvez l'étude complète ici

Lorsque nous prenons tous les critères de cette étude, cette dernière met indéniablement en lumière la grande performance environnementale au global de la réutilisation et plus spécifiquement de la solution auum-S et de ses verres auum by Bodum. 

Mais ce résultat n'est pas anodin. Auum a développé sa solution avec cette vision et le seul moyen de réduire au maximum sa consommation est de réussir à standardiser son nettoyage en adaptant le contenant à son nettoyage. Le nettoyage devient alors très efficace, simple, rapide et ludique.