top of page
Rechercher

Le Conseil d'État confirme l'interdiction des gobelets jetables en carton : une décision cruciale pour l'environnement


Une étape décisive pour réduire les déchets plastiques


Le Conseil d'État a récemment confirmé l'interdiction des gobelets jetables en plastique en France, une décision en ligne avec la directive européenne sur les plastiques à usage unique (SUP). Cette directive vise à réduire l'impact environnemental des plastiques et à promouvoir des alternatives durables.

La directive SUP : un cadre pour un avenir sans plastique

Adoptée en 2019, la directive SUP cible les produits en plastique à usage unique, tels que les gobelets, les pailles et les couverts, qui représentent une part significative de la pollution marine. L'objectif est de réduire leur consommation et de favoriser les produits réutilisables et recyclables.


Les points clés de la directive SUP incluent :


  • Interdiction de certains plastiques à usage unique : Depuis juillet 2021, des produits comme les cotons-tiges, les couverts, les assiettes et les pailles en plastique sont interdits dans toute l'UE.

  • Réduction des gobelets en plastique : La directive vise une réduction de 50% des gobelets en plastique d'ici 2025 et de 80% d'ici 2030.

  • Marquage et responsabilité élargie des producteurs : Les produits en plastique à usage unique doivent porter un marquage indiquant leur impact environnemental et les producteurs doivent couvrir les coûts de la gestion des déchets.


L'impact environnemental des gobelets en plastique


Les gobelets en plastique sont un problème majeur de pollution. En France, près de 4,73 milliards de gobelets en plastique sont utilisés chaque année, mais seulement 1% sont recyclés. La majorité finit dans les décharges ou dans la nature, contribuant à la pollution plastique.

L’interdiction inclut également les gobelets en carton contenant une fine couche de plastique, souvent utilisés comme alternative "écologique". Bien que le carton soit recyclable, la présence de plastique rend le recyclage complexe et inefficace.


Les bénéfices de l'interdiction pour les entreprises et les consommateurs


Pour les entreprises :


  • Réduction des coûts : À long terme, l’adoption de produits réutilisables peut réduire les coûts liés à l'achat et à la gestion des déchets.

  • Amélioration de l'image de marque : S'engager dans des pratiques durables renforce la réputation et l'attrait des entreprises auprès des consommateurs soucieux de l'environnement.


Pour les consommateurs :


  • Moins de déchets : La diminution de l'utilisation des plastiques à usage unique contribue à un environnement plus propre.

  • Produits de meilleure qualité : Les alternatives réutilisables sont souvent plus robustes et offrent une meilleure expérience utilisateur.


Un appel à l'action


Nous invitons toutes les entreprises à se joindre à d'autres entreprises pour promouvoir un avenir sans plastiques à usage unique. Le changement doit venir des utilisateurs, de la réglementation et aussi des entreprises.

12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page