Rechercher

Que deviennent nos déchets en plastique ?

Mis à jour : avr. 23

En 2020, les entreprises ont produit en moyenne 5,91 kg/m2 de déchets par an, soit une augmentation de 3% par rapport à 2019. La crise sanitaire est en partie responsable de cette augmentation. Pour des raisons d’hygiène, de nombreuses entreprises ont en effet décidé de privilégier l’usage unique et donc le plastique.

Le plastique, c’est pratique mais cela génère une quantité considérable de déchets. En près de 50 ans, nous avons produit pas loin de 8 milliards de tonnes de plastique, dont plus de 6 milliards sont désormais à la poubelle.

Comment sont traités nos déchets plastiques et quelles sont les alternatives disponibles ?



Combien de temps faut-il aux déchets plastiques pour se décomposer dans la nature ?


On pense souvent à tort, que tous les plastiques sont recyclables. Dans la réalité, c’est bien plus compliqué que ça et beaucoup de déchets plastiques finissent malheureusement dans la nature.

Le plastique ce n’est pas biodégradable. Au contraire, il met même un temps considérable à disparaître lorsque celui-ci est laissé dans la nature.


Pour vous donner un ordre d’idée, voici le temps moyen de décomposition de quelques-uns de ces déchets plastiques :


- Briquet : 100 ans

- Sac plastique : 450 ans

- Bouteille plastique : entre 100 à 1 000 ans

- Carte bancaire : 1 000 ans




Comment sont traités les déchets plastiques ?


Comme on vous le disait, les déchets plastiques sont en réalité très peu recyclés. En effet, seulement 10% d’entre eux sont recyclés et 2% le sont deux fois. Mais alors, s’ils ne sont pas recyclés, que deviennent-ils ?


- 40% des déchets plastiques sont stockés en décharge : en France, les décharges sont réglementées et encadrées pour éviter les fuites de polluants dans la nature. Cependant, dans certaines régions du monde, les décharges sont d’immenses poubelles à ciel ouvert et engendrent une pollution des écosystèmes.


- 30% des déchets plastiques sont déversés dans la nature ou dans des décharges sauvages. Malheureusement, ces déchets finissent bien souvent dans les océans. Il existe même un continent entier de déchets au beau milieu de l’océan pacifique. Surnommé « le 7ème continent », cet amas de déchets à une taille équivalente à 3 fois celle de la France.


70% des emballages plastiques sont donc soit stockés en décharge, soit jetés dans la nature. Et que se passe-t-il avec les 30% restants ?


- 15% des déchets sont incinérés : le processus d’incinération des déchets génère cependant une quantité non négligeable de polluants atmosphériques. Après avoir été brûlé, il reste encore 30% du volume de départ du déchet. Ce résidu solide et hautement toxique appelé le « mâchefer » doit ensuite être déposé dans un site de stockage de déchets dangereux. Autrement dit, une autre décharge.


- Enfin, les 15% des déchets plastiques restants sont redirigés vers les centres de tris où une partie pourra être recyclée.


Pourquoi le pourcentage de déchets recyclés est-il aussi faible ?


Si les filières de recyclage fonctionnent assez bien en France, ce n’est malheureusement pas le cas dans tous les pays du monde. De plus, même dans des régions du monde où le tri des déchets est bien organisé, il faut encore que ces déchets soient mis dans les bonnes poubelles afin d’être orientés vers les bonnes filières de recyclage. Ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas.


Autre problème, au fil des recyclages, les matériaux utilisés deviennent moins robustes. Le plastique, même recyclable, n’est donc en réalité pas recyclable à l’infini. Le recyclage reste une bonne solution pour donner une seconde vie à un déchet, mais ce n’est pas une finalité.



Les alternatives au plastique


Si on garde le même rythme, d’ici à 2050, la quantité de déchets plastiques à traiter aura doublé. Il devient donc urgent de limiter sa consommation de plastique. Fort heureusement, il existe plusieurs alternatives à l’usable unique. En voici quelques-unes :


- Acheter en vrac

- Apporter ses propres sacs pour ranger ses courses, plutôt de prendre les sacs en plastique fournis par les magasins.

- Remplacer les bouteilles d’eau par des gourdes en inox

- Utiliser des tupperwares ou des beewraps pour remplacer le film alimentaire


Vous pouvez aussi vous procurer des produits écoresponsables sur le site zéro déchet The Trust Society. The Trust Society propose toute une sélection de produits durables et made in France pour vous permettre de réduire vos déchets plastique facilement au quotidien. Shampoings solides, dentifrices en pot ou bien solide vaisselle, pour les débutants comme pour les confirmés...

Vous y trouverez forcement votre bonheur !



Et enfin, une dernière solution et pas des moindres : auum. Pour remplacer les gobelets plastiques au sein des entreprises, auum à développer sa machine auum-s, une machine de nettoyage ultra-performante, livrée avec des contenants uniques en verre et permettant un nettoyage impeccable de ces verres en seulement 10s et avec 2cl d’eau.